Trésor Public : Des candidats ne sont pas «clean»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trésor Public : Des candidats ne sont pas «clean»

Message  marinhe le Mar 28 Mai 2013, 17:16

Trésor Public : Des candidats ne sont pas «clean»

Malversations, détournements…autant d’irrégularités que le Trésor Public ne cesse de dénoncer à chaque parution de son bulletin mensuel d’information «Tahiry». Dans la publication de ce mois de mai, des candidats à la course à la magistrature suprême dont les noms n’ont pas été divulgués sont pointés du doigt par le Trésor Public.

«Parmi ces candidats (…) plusieurs ne sont pas clean devant le Trésor Public», peut-on lire noir sur blanc dans le bulletin Tahiry. «Certains font exprès d’ignorer leur engagement à verser la contrepartie des aides non remboursables mises à leur disposition depuis belle lurette, d’autres n’ont pas hésité à puiser dans les fonds des sociétés à participation financière de l’État, du temps où régnait encore la confusion entre État puissance publique et État actionnaire… Parmi eux figurent aussi des noms liés à des dossiers de malversations et de détournements.
Il y est, en outre, rappelé que chacun des 41 candidats retenus par la Cour Électorale Spéciale ont versé chacun 50 millions MGA à titre de caution pour les futures élections présidentielles.

Finances Publiques: situation désastreuse

Les 2050 millions MGA de caution, versées par l’ensemble des candidats à titre de caution au Trésor Public, ne représentent même pas le centième de ses besoins annuelles, a-t-on appris. Le Trésor Public rapporte dans sa publication qu’au mois d’avril, les recettes fiscales et douanières accusent déjà un gap de plus de 100 milliards MGA par rapport aux prévisions de la Loi des Finances Initiale. A cela s’ajoutent les interventions de l’État dans le secteur de l’énergie – opérateurs pétroliers et Jirama – qui alourdissent le bilan. Le déficit budgétaire, a-t-on appris, s’élève à 140,2 milliards MGA pour l’année 2013.

800 milliards à combler

D’ici la fin de l’année, le Trésor Public aura à combler un besoin de trésorerie de 800 milliards MGA représentant le coût de 800 km de nouvelles routes bitumées. Pour y faire face, le recours à l’endettement intérieur a toujours été appliqué, selon le bulletin Tahiry. Si un tirage maximum de 113 milliards MGA de Bons de Trésor par Adjudication est prévu par la Loi de Finances, nous avons déjà franchi la barre des 80 milliards alors que nous n’avons pas encore franchi le second trimestre. Le Trésor Public est ouvert aux échanges et lance, d’ailleurs, un appel au débat public avec les «dirigeants actuels et futurs sur la gestion des deniers publics et la manière dont ils comptent les gérer».

marinhe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum